Raspbian – Les commandes simples sous linux

#OS : Raspbian, MultiOS
#niveau 1
#temps de manipulation : 1 min
#Outils nécessaires : aucun
#Pré-requis : aucun

date de dernière révision : 02/10/2016

Ce tutoriel a pour objectif de tenter de présenter les commandes simples sans options ou peu d’options et de réussir à s’en sortir sur une console comme nos pères s’en sortaient sous DOS !

Avant toute chose, sachez que les consoles linux offrent la possibilité d’auto-complétion. Entendez par la que lorsque vous cherchez un chemin ou un nom de fichier vous pouvez en appuyant sur la touche « Tabulation » compléter automatiquement la séquence en cours.
C’est très pratique pour éviter d’oublier un caractère ou une majuscule (Et oui, les majuscules c’est important, un répertoire nommé « Retropie » n’est pas « RetroPie » !).

Par ailleurs pour les néophytes du monde de linux et des consoles, sachez que des que vous voyez le caractère # dans une ligne, cela signifie que le contenu du reste de cette ligne est du commentaire des auteurs des applications que vous utilisez ou des tutoriels que vous suivez.

Les répertoires

Se déplacer dans les repertoires

cd /chemin/souhaité

Revenir au repertoire racine

cd

Revenir au répertoire précédent :

cd ..

Lister le contenu d’un répertoire :

ls #pour le repertoire courant
ls /chemin/a/lister

créer un répertoire :

sudo mkdir repertoire #il sera crée dans le repertoire ou vous vous trouvez
sudo mkdir /chemin/existant/repertoire #il sera créé la ou vous desirez

déplacer un répertoire et son contenu (ou le renommer)

sudo mv /chemin/du/repertoire/a/renommer

supprimer un répertoire (vide)

sudo rmdir /chemin/du/repertoire/asupprimer
exemple sur les repertoires
exemple sur les repertoires

Les fichiers

supprimer un fichier

sudo rm fichier #s'il est dans votre repertoire courant
sudo rm /chemin/du/fichier

créer un lien symbolique (ou un raccourci, équivalent .lnk sur windows)

ln -s /chemin/repertoire/source /chemin/destination

Commandes système

top : permet de lister les processus du système
kill : permet de terminer un processus
df : permet de connaître l’espace disponible sur les disques
uname : permet d’afficher des informations importantes du système (version du système…)
lsusb : affiche les périphériques USB connectés
su : permet de changer d’utilisateur courant (su = switch user)
sudo reboot : reboot
Résultat de la commande "top"
Résultat de la commande « top »
exemples de commandes systeme
exemples de commandes systeme
Partage cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *